ResearchBib Share Your Research, Maximize Your Social Impacts
Sign for Notice Everyday Sign up >> Login

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Journal: Batna Journal of Medical Sciences (Vol.2, No. 1)

Publication Date:

Authors : ;

Page : S7-S9

Keywords : ;

Source : Downloadexternal Find it from : Google Scholarexternal

Abstract

- Les corticoïdes dans la PR possèdent un effet structural favorable; ce bénéfice est maintenu même s'ils sont prescrits au long terme ; - Les posologies supérieures d'acide folique (> 10mg/semaine) n'induisent pas, contrairement à ce que l'on pensait, de réduction supplémentaire de l'efficacité du méthotrexate et n'améliorent pas la tolérance ; - L'espacement des anti-TNF alpha semble être une stratégie qui ne s'accompagne pas d'une perte d'efficacité, et avec un bénéfice important quant au coût du traitement par anti-TNF ; - La toxicité des antituberculeux donnés en prophylaxie avant d'instaurer une biothérapie est significativement majorée par la coprescription des DMARDs et surtout les AINS; le praticien doit surveiller voire arrêter les AINS durant la période de prise des antituberculeux ; - L'amélioration de l'activité de la PR à 6 mois était comparable entre le tocilizumab et l'abatacept, prescrits en cas d'échec aux anti-TNF ; - Le baricitinib, inhibiteur du JAK1/JAK2, semble associé à une amélioration clinique rapide et prolongée de la PR, et à une freination de l'évolution radiographique, avec un bon profil de tolérance ; - Le SB5, biosimilaire potentiel de l'humira, a démontré une biosimilitude en termes de cinétique et de tolérance. - Les anti-TNF ne semblent pas s'accompagner d'un sur-risque tératogène ou infectieux lorsqu'ils ont été utilisés au moment de la conception.

Last modified: 2020-05-23 13:42:01